Skip to main content

Choisir son lieu de mariage

Vous venez d’accepter la demande en mariage de votre moitié ? Félicitations ! De nombreuses questions vont maintenant se bousculer dans votre tête. Avant de vous précipiter sur Pinterest pour épingler des dizaines de robes de mariée et de décorations de table, je vous conseille de commencer par le commencement.

Deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous souhaitez définir une date avant de débuter vos recherches, soit vous vous lancez directement dans votre recherche du lieu et c’est ce dernier qui déterminera la date de votre mariage.

Quoi qu’il en soit, l’une de vos premières questions sera bel et bien de savoir comment choisir votre lieu de mariage. Et en tant que wedding planner, je vais vous délivrer quelques conseils qui pourraient vous être utiles. Avant toute chose et pour ne pas être déçus, ayez à l’idée que certains lieux (prisés, certes) sont complets un voire deux ans à l’avance (en pleine saison).

Avant de vous lancer à corps perdu dans les recherches de lieu, il y a quelques points à déterminer qui vous permettront d’affiner votre recherche et d’éliminer d’ores et déjà certains lieux.

1. Choisir la zone géographique de votre mariage  

Premièrement, je vous conseille de définir la région dans laquelle vous souhaitez célébrer votre union, ça peut paraître évident mais si vos familles viennent de deux régions différentes, alors la question peut se poser. Une fois la région choisie, déterminez le périmètre acceptable (pour vous), c’est-à-dire le temps et/ou le nombre de kilomètres que vous êtes prêts à faire le jour J entre votre lieu de cérémonie (civile et/ou religieuse) et votre lieu de réception.

2. Définir ses inspirations déco

Deuxièmement, il vous faudra déterminer le style et l’ambiance du mariage que vous souhaitez. Chacun se fait une idée du mariage de rêve depuis plus ou moins longtemps (n’est-ce pas les bride-to-be ?!), c’est donc l’heure de tracer les grandes lignes de ce que vous désirez.

Chateau mariage Bassin d'Arcachon

Déterminez le style de lieu que vous aimez: est-ce que vous préférez un château, une grange ou un domaine avec une piscine ? Une grange se prêtera plus à une ambiance champêtre et un château à une ambiance romantique.

Ce point est en lien direct avec le troisième élément que je vais aborder ici, le sujet qui fâche, je veux bien entendu parler de l’implication de votre belle-mère. Non, je plaisante, je voulais parler… du budget. 

Réception mariage dans les vignes

3. Elaborer son budget 

Parlons argent donc. Le lieu sera (à priori) l’un des plus gros postes de dépenses avec le traiteur. Les prix varient fortement d’une région à l’autre, pouvant aller en moyenne de 2 000€ à plus de 10 000€ pour un domaine privatisé pour le week-end.
Il faut savoir que certains lieux pratiquent des prix différents s’il s’agit de la basse, moyenne ou haute saison, voire des prix différents en semaine. Si vous n’êtes pas arrêtés sur la date, cela peut-être un bon moyen de faire baisser la facture.

4. Dresser la liste des convives

Villa mariage cap ferret

Pour le quatrième point, si vous me suivez toujours, il vous faudra élaborer une première liste d’invités. Je ne vous demande pas de dresser la liste définitive de vos convives, mais plutôt d’avoir un ordre d’idées sur le nombre de personnes que vous souhaitez inviter.
Est-ce qu’il s’agit d’un mariage en petit comité avec 50 personnes ou, à l’inverse, souhaitez-vous un grand mariage avec 200 personnes ? Car la capacité d’accueil sera un des critères à prendre en compte pour affiner vos recherches.

Villa avec piscine mariage cap ferret

5. Le lieu idéal pour votre réception 

Ensuite, dressez sur une feuille les critères importants pour vous, ceux qui pourraient être un « plus » mais qui ne sont pas obligatoires et ceux qui sont rédhibitoires.
En voici quelques exemples :

  • la durée de la location (1 jour, 2 jours, 3 jours…)
  • les prestataires imposés ou non (traiteur, photographe, DJ…)
  • la capacité de couchages
  • une piscine / un parc
  • l’exclusivité du lieu (certains lieux reçoivent plusieurs mariages le même week-end)
  • l’heure de fin de la soirée
  • les plan B en cas de pluie (cérémonie, cocktail, dîner…) 
  • un parking à proximité
  • le mobilier présent sur place ou non

Conseil de wedding planner : il vaut mieux réserver un lieu légèrement plus cher mais avec du charme plutôt qu’un lieu moins cher mais avec des choses « à masquer ». Cela vous coûtera plus cher en décoration et en temps plutôt que de choisir, dès le début, un lieu un peu plus coûteux mais avec du cachet, qui se suffit à lui-même et dans lequel il y a très peu d’éléments de décoration à ajouter.

6. Un lieu éco-responsable, ça existe ?

La réponse est oui ! De plus en plus de lieux de réception sont moins gourmands en électricité, en chauffage, et parfois en eau en mettant à disposition des toilettes sèches par exemple. D’autres points peuvent également contribuer à réduire l’empreinte carbone de votre mariage comme la gestion de vos déchets (bac de tri sélectif, compost…) ou encore la location de matériel sur place tel que le mobilier, la vaisselle voire même des éléments de décoration.

Des labels existent pour référencer les lieux qui s’engagent pour l’environnement comme Clef verte ou Ecolabel.

Si vous ne vous sentez pas l’âme de vous lancer dans les recherches de lieux (qu’on se le dise, c’est de loin la recherche de prestataire la plus complexe), n’hésitez pas à me contacter.

Je pourrai vous épauler dans cette recherche, et si vous souhaitez me confier votre organisation de mariage complète, ce sera l’une des toutes premières étapes de notre collaboration.